LA CONSTRUCTION DU BARRAGE DE SIVENS EST TOUJOURS SUSPENDUE

Le très polémique barrage de Sivens continue de faire parler de lui malgré le fait que le projet a été suspendu par les autorités après de multiples manifestations. En effet, ce projet de barrage menace la zone humide unique dans le département du Tarn et fait l’objet d’un passage en force de l’État. Retour sur cette affaire où la politique environnementale de la France a été largement décriée.

LE PROJET DE BARRAGE DE SIVENS : CE QU’IL FAUT SAVOIR

Depuis les années 80, la CACG ( Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne) a envisagé la construction d’un barrage sur le site de Sivens situé au nord-ouest de la France. Il s’agira d’un édifice dont le cout des travaux est estimé à 7.8 millions d’euros pour une capacité de rétention de 1.5 million de m3 d’eau. Ce barrage sera alors destiné à l’irrigation intensive de plus de 20 fermes dans la zone et au soutien de l’étiage (dilutions des pollutions).

C’est en 2001 que le Conseil Général du Tarn-et-Garonne a réclamé une étude de faisabilité à la CACG. Le rapport indique alors que le projet est situé sur le lieu-dit de Barat sur des espaces boisée et classée. Ce qui fait alors que le projet menace de détruire une zone unique et protégée par ennoiement. Pourtant, la loi française interdit la destruction, l’altération ou la dégradation des habitats naturels. La construction de ce barrage pourrait dans ce cas détruire cette zone humide majeure.

LE CHANTIER SUSPENDU, MAIS PAS ABANDONNÉ

Sous la pression de la population et des organismes de défense de l’environnement, le chantier du barrage de Sivens ne va pas reprendre, mais le projet n’a pas du tout été abandonné. En effet, le Conseil général du Tarn a suspendu le chantier, mais sans fixer de date butoir, ni parler d’abandon du projet. Ce qui met les organisations de défense de l’environnement sur les nerfs. Récemment, des ingénieurs mandatés pour se prononcer sur la construction de ce barrage recommandent de poursuivre le chantier tout en réduisant le volume d’eau destiné à l’irrigation avec un projet d’équipement d’une station de pompage. Ce qui permettra de limiter l’impact environnemental.

Image : https://www.flickr.com/photos/guymasavi/15509058367

Nina Auteur