Quand faut-il se rendre aux urgences ?

Dans les faits, on constate que les gens se rendent quelques fois aux urgences pour des situations mineures qui peuvent se gérer à domicile ou auprès de leur médecin traitant. Afin de désengorger les urgences des grandes structures hospitalières, nous vous proposons d’identifier les symptômes ci-dessous pour distinguer les cas urgents. A la lecture de cet article nous espérons que vous ne vous déplacerez plus en vain pour patienter de longues heures dans le hall de l’hôpital.

En cas de signes inhabituels

S’il est vrai que certains cas sont jugés mineurs et ne nécessitent pas de consultation d’urgence, en revanche il y a lieu de s’inquiéter face à des signes inhabituels. De nos jours, l’alimentation et la sédentarité affectent l’état de santé de beaucoup d’entre nous. Aussi, personne n’est abri d’une indigestion voire même d’une diarrhée. 

Cela peut paraître banal, mais si vous devenez pâle ou fatigué et vomissez abondamment avec des stries sanglantes, votre cas est considéré comme urgent. Il ne faut donc pas hésiter à contacter un professionnel de santé pour une prise en charge médicale. Pour une action préventive, cliquez ici et trouvez un médecin de garde proche de chez vous afin de vous faire consulter si nécessaire.

En cas d’accident ou de chute

Les accidents et les chutes sont courants dans la vie pratique. Il est même scientifiquement prouvé que les bébés tombent des centaines de fois pour trouver leur équilibre dans la marche. Les chutes et les accidents doivent être évités au maximum, malgré quelques imprévus. 

Si vous êtes donc victime d’un accident de la route par exemple avec une chute de moto ou de bicyclette, soyez prévenants et rendez-vous aux urgences. En général, ces cas sont encadrés par une assistance spécifique, mais si vous êtes tout seul, prenez immédiatement contact avec un service médicalisé. Il vaut mieux vérifier que tout est en place et que vous êtes hors de cause.