Home Actu Disparition : comment retrouver un chat perdu ?

Disparition : comment retrouver un chat perdu ?

0
Disparition : comment retrouver un chat perdu ?

Votre chat a disparu et vous êtes en panique ? La première chose à faire est de rester calme (si vous l’êtes déjà, c’est une excellente chose), paniquer ne sert à rien si ce n’est perturber vos futures recherches. Selon que vous habitiez en maison ou en appartement, en ville ou à la campagne, vos méthodes d’investigations vont quelque peu être modifiées.

Les fondamentaux

Classiques et incontournables :

  • Fouiller votre habitation
  • Informer vos voisins

Ça parait évident, et pourtant… qui ne s’est jamais inquiété de la disparition de son chat pour le retrouver ensuite « emmitouflé » dans un recoin de placard inimaginable (jusque-là) ? La joie d’avoir mise la main dessus est souvent entachée d’une certaine colère à son égard ces jours-là ! Oui, ils savent bien nous en faire baver… Seule compensation : éliminer une cachette pour l’avenir !

Le cercle privé et le périmètre habituel « de chasse » de votre félin doivent être vos premières pistes à explorer !

N’hésitez pas à vous faire aider dans vos recherches !! « Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », rien n’est moins vrai et vous faire épauler par des proches :

  • C’est un soutien moral dans un moment difficile,
  • Permet de gagner du temps pour ratisser une zone,
  • Permet d’avoir des idées auxquelles ont n’auraient pas pensé.

Retrouver un chat en ville

Que vous soyez dans une maison de plain-pied ou en appartement (rez de chaussé ou étage), vos recherches ne seront pas tout à fait les mêmes !

En maison ou appartement en rez de chaussé

Le saut par le balcon avec les éventuelles blessures liées sont proscrites dans ce cas de figure.

Faire le tour du voisinage, à commencer par les propriétaires possédant un chat également, s’avère judicieux. En effet, ces derniers peuvent rechercher de la compagnie et avoir atterri chez eux. Cas assez classique.

Tout ce qui peut être assimilé à une cachette doit être prit en compte, cela inclut : local poubelle, véhicule en stationnement (longue durée), abri de jardin, cave, garage… ne négligez rien, aucune idée n’est farfelue !

Cas particulier des appartements en étage

On retrouve ici les mêmes conseils qu’au paragraphe précédent. Ceci étant, vos premières inspections devront se faire au pied de votre immeuble. Un chat qui tombe ou saute d’un balcon a de fortes « chances » de se blesser, en général ce dernier se trouvera non loin de son point de chute. Un animal blessé, et généralement effrayé, ira se cacher aux alentours.

Retrouver un chat en campagne

Quid de notre félin dans la nature ? Les territoires y sont vastes et le danger bien présent, tout comme en ville.

C’est dans ce genre de cas que posséder un sifflet à ultrasons est très utile ! Celui-ci permet d’être repéré par votre animal de très loin.

Utilisez les mêmes techniques que pour les chats perdus en ville. Appeler son animal, le tout accompagné de ses croquettes, fait souvent recettes. N’hésitez pas à vous rapprocher des fermes et autres granges ouvertes aux 4 vents lorsqu’il y en as, se nicher dans le foin fait partie de leurs petites habitudes !

[box type= »bio »] Utile à savoir : une personne du nom de Patricia Franckhauster est à l’origine d’une méthode des plus efficace pour retrouver son chat, même longtemps après sa disparition ! Vous pouvez la découvrir ici. Cette méthode appelée « appel » permet de retrouver son animal jusqu’à 1 km de chez soi.[/box]

Idées pratiques pour retrouver son animal

Évident, mais toujours bon à rappeler : appelez-le par son nom et munissez-vous de son sac de croquettes (remuez-le), le meilleur moyen de retrouver son chat lorsque l’on passe à côté sans le voir… c’est de le faire sortir de son trou ! Si tous les moyens précités* n’ont donnés aucun résultat, vous pouvez :

  • Contacter la Société Protectrice des Animaux,
  • Contacter la fourrière ou chenils environnants (voir avec votre mairie pour plus d’infos),
  • Contacter la mairie ou le service de voirie (les animaux fauchés sur la route font l’objet d’une main courante avec caractéristiques de l’animal),
  • Contacter les vétérinaires (votre animal a peut-être été déposé chez eux) et demander à déposer une affiche,

Cas particulier des chats tatoués : si votre matou est tatoué, vous pouvez contacter le fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques (anciennement siev.fr : https://www.i-cad.fr/index.php). Un formulaire déclaratif est disponible à l’attention des personnes ayant trouvé un animal quel qu’il soit !

Astuces et bonnes idées

Créer une affiche ou affichette avec photo et descriptif détaillé de votre animal de compagnie, sans oublier son nom. À distribuer en boite aux lettres et disposer dans des endroits clefs :

  • Boulangerie (entreprise locale avec du passage),
  • Grandes surfaces (celles-ci disposent souvent d’un panneau d’affichage libre),
  • Écoles (les enfants sont généralement plus curieux et attentifs que les adultes qui courent après le temps),
  • Faire part de vos recherches à votre facteur… il sillonne les quartiers à longueur de temps et en sait souvent beaucoup !,
  • Faire un avis de disparition sur un site spécialisé (ex : http://www.nosanimaux.com),

ATTENTION : veillez bien à ne pas faire de l’affichage sauvage et ayez toujours l’autorisation pour le faire. Lorsque vous retrouverez votre animal, pensez à retirer vos affiches.

* vous pouvez bien sûr faire ces actions conjointement avec vos recherches personnelles.

Anticiper une fugue de votre animal de compagnie

Le meilleur moyen de ne pas avoir à rechercher son animal, c’est encore de veiller à ce qu’il ne puisse s’échapper. Cela paraît basique comme approche, et pourtant dans les faits, il n’est rare de voir certaines aberrations de la part de propriétaires !

Comment espérer qu’un chien ne se sauve pas lorsque vous habitez en ville, alors que votre portail est grand ouvert et votre maison également (notamment l’été) ? De la même manière, un chat qui voit une fenêtre ouverte avec rebord n’aura « presque » d’autres choix que d’aller jeter un œil…

Il existe aujourd’hui de nombreux systèmes de protection, notamment des grillages pour balcon et filets de protection.

Chat retrouvé en piteux état : il arrive que l’on retrouve son matou dans un bien triste état (pas toujours heureusement), dans ce cas un passage chez le vétérinaire sera incontournable. Outre le sang d’encre que vous vous faites quand à l’étendu des dégâts de votre petit bonhomme, la facture qui risque quant à elle d’être salée. Posséder une mutuelle animale est un choix répandu chez les propriétaires qui possèdent des cavaleurs et autres cascadeurs… (exemples gratuits et personnalisés de tarifs chez : http://www.vetofacile.com).

Les pièges à éviter…

Parce que dans la vie, tout le monde n’est pas forcément bien intentionné, méfiez vous des pièges ! Certaines personnes demandent de l’argent en échange de votre animal… quand bien même ils ne l’ont pas ou alors ce n’est pas le bon.

Pour finir sur une note plus joyeuse, sachez que certains chats rentrent d’eux-mêmes à la maison, à l’image de Bob le chat perdu (1 mois après) 🙂

Crédit photo : Flickr.com beverlyislike